Une rentrée olympique

Vendredi dernier, nous avons vécu notre premier temps fort.

Dans un peu moins de deux ans, ce sera l’ouverture des jeux olympiques de Paris.

Ce sera une grande fête du sport.  Le sport, on le pratique pour se faire du bien, pour sa santé, pour bouger. Ca nous fait plaisir, et on est heureux de battre nos propres records. Le sport, c’est aussi une école, avec ses règles. C’est une pratique qui demande du respect. Du respect pour soi-même (prendre soin de son corps, bien manger, bien dormir, pour être en forme et profiter pleinement de la vie). Mais aussi du respect des autres, en obéissant aux règles du jeu pour que tout le monde puisse faire de son mieux, que tout le monde puisse participer. 

C’est ça, le premier respect : c’est faire de son mieux. C’est aussi accepter d’avoir un adversaire, un concurrent, quelqu’un qui veut gagner le jeu autant que moi. C’est accepter de m’opposer à lui pour de vrai, mais dans le respect des règles. Je n’abandonne pas.

Le respect dans le sport, c’est aussi faire de son mieux pour ses  partenaires. Je ne peux pas gagner tout seul, alors je vais jusqu’au bout pour mon équipe.

Et à l’école, c’est aussi ce que nous voulons vivre. Chacun à une place, unique. Et personne ne réussit tout seul. Nous avons besoin de nous respecter les uns et les autres, pour passer de bons moments dans les classes, tout au long de l’année.

Ce drapeau olympique que nous avons formé avec les enfants est un symbole fort. Chaque cercle symbolise un continent. Tous les humains qui y vivent sont différents, mais tous acceptent, et respectent les règles du sport pour cette grande fête.

Les jeux olympiques, c’est encore dans longtemps, mais pour nous, la fête du sport,  et le respect de toutes et tous, cela commence aujourd’hui, cela commence maintenant.

Les commentaires sont fermés.